.

Mi mai, j'ai eu l'immense plaisir de participer à un week end moto dans les Ardennes belges, du côté de Durbuy, en "Wallonie"...

Ce week-end, organisé par des amis belges, réunissait une bonne quarantaine de motards de toutes régions "voisines", du Nord à la Lorraine, en passant par la Champagne et même l'Alsace !

Sans parler des autochtones, bien sur !!

 

Un week-end moto à 40 personnes, c'est une organisation conséquente, des itinéraires soigneusement étudiés, vérifiés, testés en live..., des groupes de moins de 10 motards pour faciliter les déplacements, et en essayant de composer des groupes "homogènes", avec ceux qui aiment prendre leur temps et flâner un peu, et ceux qui préfèrent une conduite un peu plus "musclée".

Il faut compter aussi avec les nouveaux, les moins aguerris en matière de conduite, bref... c'est du travail et c'était réussi !

Quant à l'hébergement et aux soirées inoubliables et bien sur trop courtes, c'était la "cerise sur le gâteau" !

 

J'aime beaucoup rouler en groupe, en petit groupe... comme nous l'avons fait là. On apprend beaucoup à se mettre "dans une roue", pour peu que son pilote soit plus expérimenté et un peu plus... agressif au guidon !! ;-))

Les pauses sont aussi plus agréables... Chacun y va de son commentaire sur la série de virages passés, sur telle épingle difficile, sur le revêtement bon ou mauvais...

Et le partage du plaisir est là !

Seulement voilà.. pour une "contemplative" comme moi, ces roulages en groupe sont aussi un peu frustrants...

Les paysages traversés sont souvent magnifiques, car savoureusement "choisis" par le ou les organisateurs justement pour cette raison.

Mais lorsque l'on roule à plusieurs, il faut être doublement attentif à la route, à celui de devant, celui de derrière... et comme j'ai aussi envie d'en profiter pour apprendre, je suis concentrée sur la conduite de celui que "j'essaye" d'imiter... ou seulement, de suivre !!

Les belles trajectoires, l'enroulé coulé... bref, le paysage passe au second, voire troisième plan...

C'est ce qui s'est passé aussi pendant ces Ardenailles de mai 2102 !

Aussi, j'ai rapidement eu la ferme intention d'y revenir, seule, pour retrouver ces paysages et en profiter tout mon saoul... prendre des photos, visiter un peu... En faisant la balade deux fois, j'ai ainsi le plaisir de rouler en groupe, et le plaisir de flâner toute seule...

Cela n'a pas trainé, puisqu'il s'est passé deux semaines seulement avant que je ne me fasse un petit remake des Ardenailles !

C'est donc munie des itinéraires adaptés par Téo à mon point de départ/arrivée que je vais partir ce dimanche 27 mai, avec ma petite moto, ma tente et mon duvet, direction les Ardennes belges...

Dimanche 27 mai

77891 Kms au départ :

Levée à l'aube, je suis prête à partir avant 8h. Mamy est pourvue de tout son chargement, les pleins et niveaux sont faits, la pression vérifiée et la chaine lubrifiée à souhait !

Go !!!

Je longe les méandres de la Meuse, en prenant mon temps... et m'accorde une agréable petite pause "pâté" le long du canal de l'Est, au soleil...

P5270002a

Je monte d'abord direction Vonêche, au dessus de Vresse sur Semois, où je vais partager le casse croûte de midi avec des amis brussellois en vacances dans le coin.

L'itinéraire choisi traverse la Meuse, que j'ai quittée après Sedan pour rejoindre la Semois, non moins sinueuse et jolie !!

J'ai pris la D57 à Viviers au Court, puis la D979 et enfin, de Sugny à Membre, la magnifique vallée de la Membrette où les panneaux annoncent que "plus c'est propre, plus c'est chouette" !!! Et c'est tellement vrai !!

Puis la N935 jusque Gedinne, et la N95 jusque Vonêche où j'ai fait ma première halte.

Je suis donc passée sur les contreforts d'Orchimont, le village aux bisons, où la fine équipe de potos belges était... la veille !!

 Après des retrouvailles fort sympathiques avec mes amis, je suis repartie vers 16h en direction de mon point de chute du soir, vers Trois-Ponts.

L'itinéraire concocté par Téo était... parfait !!

Des points de vue impressionnants, des petites routes bucoliques, des petits villages typiques... tout ce que j'aime !

Petite halte à Masbourg, où je croise quelques motards à l'arrêt... tout le monde cherche sa route, qui sur son GPS... qui le nez sur sa carte... une fête locale nous ayant coupé la route à Forrières, et dévié sur des routes improbables... sans aucune indication ! Mais ce n'est pas grave, Masbourg valait le détour... et les motards perdus étaient sympas !!!

Léglise de Masbourg

P5270007 P5270009

Un peu plus loin, j'ai croisé le "village des trois petits cochons", à la ferme "Magerotte", mais quelque chose me dit qu'ils sont plus que 3 !!

P5270010 P5270011

Arrivée aux environs de La roche en Ardenne, j'ai reconnu certaines portions empruntées deux semaines plus tôt avec la fine équipe des Ardenailles... j'ai même fait la même pose près du tank... mais il manquait les "copains" et les "copines"... ;-)))

P5270014

L'heure passe à vitesse grand V... il faut dire aussi que les pauses photos sont nombreuses... et que je prends mon temps.

J'hésite entre chercher un camping ici, ou filer plus loin vers Trois Ponts... La perspective d'avoir tout installé pour 17 ou 18h et d'avoir une grande soirée toute seule me décide vite... je continue à rouler !!

Les soirées sont plus longues à cette saison, je peux donc aisément m'arrêter vers 19h voire même plus tard... C'est donc tranquillement que je continue vers la Baraque de Fraiture, puis Vielsalm où je retrouve "la Grotte de Lourdes" !!!

Quand je pense qu'en leur disant il y a 15 jours, que l'on était passé devant la Grotte de Lourdes, ils se sont tous moqués de moi... cette fois, j'ai la preuve !!!!

P5270017

 

Vielsalm est une jolie petite ville, je m'y arrêterai demain matin... Pour l'heure, je file vers Trois-ponts en quête d'un camping. Arrivée à destination, le camping ne me plait pas trop... beaucoup trop de caravanes, camping-cars et autres bungalows... J'aimerais trouver un petit camping plus calme, et qui sait encore ce qu'est une "toile de tente" !!!! C'est malheureusement de plus en plus difficile à trouver et j'ai horreur de planter ma tente entre deux gros cubes de plastic blanc !

Je file donc au dessus de Trois-Ponts, vers Stavelot, car sur ma carte routière figure le petit triangle bleu tant convoité !!

Bien m'en a pris, puisque j'y ai trouvé un petit camping familial, au bord d'un ruisseau, avec une petite zone réservée aux caravanes et camping cars, et une plus grande zone, à l'écart, réservée aux toiles de tente !

Yesssss !

En moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, j'ai rempli les documents d'inscription, réglé la modique somme de 13 euros pour la nuit et une douche, et installé mon campement dans un endroit sympa...

 

P5270018P5270019

Me voilà prête à partir en quête d'un resto dans cette charmante petite ville, dédiée au "Loup" !! Une légère inquiétude toutefois...

Je me suis posée tout au fond du camping (c'est souvent plus calme, tout le monde s'installant de préférence à proximité des sanitaires !!), et là sont garées une dizaine de motos en tout genre, des voitures, deux mini motos... à côté de 5 tentes plantées en rond, formant un "village" privé !

Ce sont des allemands...

"Aïe" me dis-je... "ils sont nombreux, vont papoter tard, picoler sans doute... je ne suis pas prête de dormir !! sans compter les enfants qui tournent à tour de rôle avec les minis motos...". Bon, on verra bien, je vais aller me restaurer... j'irai les voir s'ils font trop de bruit, et ma foi... ce sera l'occasion de partager une bignouse !!!!

Je repars donc avec Mamy vers le centre ville pour faire un petit tour à pieds et trouver un resto. Je suis abordée, à la descente de moto, par un autochtone un peu... particulier... Vous savez... de ceux qui n'ont pas "toutes les frites dans le même sachet" !!!!!

Particulier certes, un peu collant aussi... mais "gentil" !! Pour lui, Nancy était dans le Nord, j'étais donc une "chti" !!! Non pas que cela me froisse, ce serait plutôt un honneur... mais j'ai quand même passé un peu de temps à lui faire un court de géographie... qu'il semble avoir apprécié !! 

Puis, après un bon quart d'heure, je me suis décidée à le laisser là pour visiter un peu le coin, craignant qu'il ne me lâche plus... mais non !!

Un petit mot gentil pour me souhaiter un bon séjour, un signe de la main, et le voilà parti s'installer au resto ! J'allais le retrouver plus tard, mais on y reviendra !!

Un petit tour dans cette jolie petite ville de Stavelot où j'ai vu, sur de nombreuses façades, vitres et autres portes, des petites phrases sur le thème du Loup. J'ai aussi trouvé une banderole accrochée à un mur... il semble que l'on aime les loups ici...

Je me suis donc renseignée un peu... et en voici l'explication.

Une des légendes les plus célèbres est sans doute celle du "loup bâté"qui devint par la suite l'emblème de la ville. Cette légende nous raconte comment Remacle pour punir le loup d'avoir dévoré son âne qui l'aidait à transporter des pierres pour construire sa première église, lui ordonna de le remplacer et de porter lui-même les hottes de pierres.

Il dit au loup, le doigt haut, la voix haute : "Dès aujourd'hui, tu vas avoir - écoute bien, o loup cruel - le coeur et la bonté d'un chien. Puis - c'est la pénitence à quoi je te condamne - loup, tu feras pour nous ce que faisait notre âne ! Ne t'es-tu pas montré plus fort que cet ânon ? Mets-toi dans les brancards, loup, et ne dis pas non, car Dieu le veut : c'est lui qui par ma voix commande ! Le loup prouva sur l'heure une humilité grande...

En 1702, Jean Herbeto, conteur, chassait le loup dans l'étable en lui disant le commandement "Estable loup" , ou "à l'étable loup" d'où par déformation Stav'leu, c'est-à-dire Stavelot en wallon.

Le loup est donc omniprésent dans la ville, des citations sur les vitrines, des banderolles, des sculptures...

P5270035 P5270037 P5270034 P5270039

J'ai vu aussi, à plusieurs endroits, mon "Pinocchio" des Ardenailles (on ne se moque pas les amis belges !!!!), et là aussi, je sais maintenant de qui il s'agit...

Voici quelques photos, et l'origine de ce personnage !!

Il s'agit d'un Blanc Moussis... Depuis 1947, les Blancs-Moussis, érigés en confrérie vénérable avec chevalerie d'honneur aux costumes rutilants, jouent un rôle important dans la vie de la ville. Ils sont devenus les ambassadeurs dynamiques du folklore belge et leur présence en invités d'honneur aux carnavals de Düsseldorf, Cologne, Compiègne, Saint-Quentin... a contribué au renom de la ville de Stavelot. Plus d'infos, par ici

P5270027 P5270028

P5270026

Comme quoi, un retour dans le coin n'était pas inutile !! Je continue ma visite de la ville, au hasard des ruelles et des places...

P5270029 P5270022 P5270033

Ma balade terminée, je cherche un resto. Celui qui est sur la place, avec une terrasse à côté du parking moto me plait bien. Je m'y installe et... y retrouve mon "belge particulier" de tout à l'heure. Je lui fais un petit coucou, auquel il me répond gentiment et m'installe à une table où il vient rapidement me demander si j'avais aimé la ville et me souhaiter un bon appétit.

La serveuse intervient aussitôt, visiblement habituée à ce qu'il importune les clients, mais je la rassure. D'ailleurs, il ne s'éternise pas et me laissera manger tranquille.

A priori, d'après ce qu'elle m'a raconté, il vient manger là régulièrement et trouve toujours quelqu'un avec qui parler un peu... Bon, j'avoue... je n'ai pas fait l'effort de l'inviter à ma table ou de m'installer à la sienne... mais j'aurais pu... il me faisait un peu pitié quand même.

Bref... une petite mousse bien fraiche et voilà qu'un couple de motards à la table à côté commence à discuter... du coup, le temps a passé vite et en bonne compagnie. Ils étaient de Liège et visitaient la région, tout comme moi ! En 1200 Bandit, des gens très très sympas et attachants... mais des Belges sympas et attachants, c'est un pléonasme !!

A 21h30 mon petit repas englouti... je regagne le camping où je constate un peu avec déception, que les enfants tournent toujours avec leurs mini moto, autour des tentes... Je file prendre ma douche, et à mon retour vers 22h... plus un bruit côté allemand !!! Les enfants ont rangé les motos, les parents sont dehors autour d'une table, au calme... Ouf... je vais pouvoir dormir, et tant mieux, car après la journée d'hier à crapahuter à Moto Légendes et les kms entre Dijon et ici, j'ai besoin d'un peu de repos !!

A côté de moi se sont installées deux jeunes hollandaises. Elles sont campées sur un fauteuil et se mijotent un petit repas "lyophilisé"... Je les salue, un ou deux petits mots, et zou... au lit !!

Bon,... mauvaise surprise, mon matelas est... crevé !! Pas grave, je suis naze, je pourrais dormir sur des cailloux je pense !!  Une fois "bien" installée dans ma maison de toile... j'entends les deux hollandaises d'à côté discuter tranquillement. Pas grave me dis-je, le bruit de leur voix va me bercer...

Que Nenni !!!!

Je n'ai pas mis la tête dehors pour vérifier... mais à mon avis, elles ont usé d'un doux breuvage si j'en crois le ton qui se hausse, les éclats de rire de plus en plus bruyants... et ce jusque... 3h du mat !!!!!!!!

Ah les bougresses !!!!!

Quand je pense que je craignais que le groupe d'allemands ne fasse trop bruit... et que ce sont ces deux petites nanas à elles toutes seules qui empêchent tout le monde de dormir !!!!  J'ai du finir par m'endormir... pour être réveillée par la lumière matinale à... 5h30 !!

Super le camping !!! M'en fous, j'adore ça quand même !!!!

Lundi 28 mai

J'attends 7h pour émerger, je ne vais pas réveiller tout le monde en remballant mes affaires et en démarrant trop tôt.

P5280042

Quoique l'idée m'ait quand même effleuré l'esprit d'aller chatouiller un peu les oreilles de mes voisines... ;-)))

Mais bon... passons !!

Il est 8h, la tente est démontée, remballée humide à cause de la rosée incroyable..., le matelas et le tapis de sol roulés et à leur place dans le sac polochon, le duvet dans le sac de selle... Tout est chargé, et mamy est prête...

P5280044

Y a plus qu'à tourner la clé et à partir en catimini pendant que tout le monde dort...

Oui...

Mais....

c'était compter sans les caprices de mamy qui refuse de démarrer !!!!!!!!! :-(((

Moi qui ne voulais pas réveiller les voisins... c'est raté !! 15 minutes à jouer du démarreur, avec des poses pour ne pas noyer le moteur... jusqu'à une "explosion" dans le pot d'échappement et un cri de ma part (réaction en chaine oblige !!!)

C'est alors que je vois un des allemands venir vers moi, un grand sourire sur le visage, et me demander en allemand si j'avais besoin d'aide... Si je n'avais pas connu la langue de Goethe, il lui aurait suffit de voir le soulagement s'afficher sur ma trombine pour comprendre que c'était "oui" !! Il se lance alors dans des explications mécaniques, techniques, physiques... auxquelles je n'ai pas compris grand chose, si ce n'est qu'il m'expliquait que l'explosion était symptomatique d'un problème de bougie !! Trop d'essence accumulée ou qui arrive après l'étincelle au lieu d'arriver avant... enfin, un truc dans le genre quoi !!!

Là, j'y vais de mon petit laïus pour lui raconter que ça m'était arrivé 2 semaines plus tôt, après une nuit déjà passée dehors... et qu'on m'avait poussée pour démarrer... (coucou titi !!!)

Il me propose alors de me sortir la moto de la zone herbeuse (je ne vous dis pas, avec les bagages... et sans moteur, sur un sol accidenté de chez accidenté... heureusement qu'il était là, je n'y serais jamais arrivée toute seule !!) Puis, sur le chemin, il m'explique qu'il va pousser, qu'il faut que je passe la deuxième... et qu'il me dira quand lâcher la poignée d'embrayage !!

Tip top le mec... !!!!

Pas facile pour lui, la moto est lourde... chargée à bloc... et je ne suis pas un poids plume... mais il s'en sort bien !!! Quelques mètres plus tard je l'entends baragouiner un truc, je lâche la poignée et mamy y va de sa douce mélodie !!! Un grand signe du gentil monsieur dans le rétro ... un grand "danke schön" de ma part lancé tout en jouant de l'accélérateur (s'agit pas de caler !!) et me voilà repartie !!! La solidarité motarde n'a pas de frontière !!

Direction Trois-Ponts pour trouver un troc où prendre un petit déj. Bof... rien d'ouvert... je continue et trouve une boulangerie à Vielsalm. Riche idée, il y a une terrasse en plein soleil, le personnel est adorable, le boulanger m'installe table et chaises, me sert un bon grand café crème avec les viennoiseries qui vont bien pour bien commencer la journée !!

Le "Chasseur Ardennais" à Vielsalm

P5280045 

Vielsalm est une très jolie petite ville, j'y fais un rapide petit tour avant de partir et prend quelques clichés souvenirs.

Ensuite se déroule l'itinéraire du dimanche des Ardenailles, par des petites routes fort agréables, sinueuses, parfois haut perchées, parfois en forêt, longeant des cours d'eau tortueux comme je les aime, en fond de vallée... où l'on se dit que franchement, naître vache ou cheval par ici et paître toute la journée dans ce décor, c'est quand même une sacrée chance !!!

Cela dit, motard par ici... c'est pas mal non plus !!! ;-))))

P5280049 P5280051 P5280054 P5280056

Quelques arrêts photos au grés des coups de cœur... quelques signes aux motards rencontrés, aux enfants dans les voitures qui me précèdent..., des sourires rendus aux piétons croisés le long des cours d'eau ou dans les villages... la journée s'annonce magnifique !

Et elle l'est !!

Une petite pause à Clervaux...

P5280059

 P5280060

La route se poursuit, entre vallons et collines... le long de cours d'eau tortueux, que longe la route sinueuse à souhait... Ici, un petit coin de paradis...

Fréiresmillen, une ferme au milieu de nulle part, accessible par un petit pont de pierres sur la Clervelklierf

P5280061 P5280065

P5280066 P5280067 P5280068

Un peu plus loin encore, à Kautenbach, un joli ensemble de bois, en l'honneur des "eaux et forêts". Nous sommes sur la "route du bois"... il faut dire qu'ici, il n'en manque pas !!!

P5280071 P5280078

P5280077

 

Je quitte la petite ville pour reprendre les axes secondaires, déserts... je ne croise pas âme qui vive... et ce n'est pas pour me déplaire !!! Les forêts succèdent aux zones cultivées... les prés où courent les rivières, la Sure enfin, qui dessine de belles courbes dans le paysage...

P5280098

P5280079 P5280091 P5280092

P5280085

Je pousse jusque Esch-sur-Sure par les routes luxembourgeoises qui sont belles... certes... mais qui à mon sens, ne valent pas celles de la forêt et de la montagne ardennaise ! Je comptais manger à Esch-sur-Sure, au bord de la... Sure, bien "sur"... !!! mais c'était blindé de monde... notamment de motards !! Je n'ai pas eu le courage de m'aventurer sur une terrasse... ben oui, je suis timide à mes heures... ;-)))

Esch sur Sure

P5280105

J'ai donc poursuivi ma route par le Barrage et le lac de la Haute Sure, puisque la route que je comptais prendre était coupée...

Parc et lac de la Haute Sure

P5280110 P5280108 P5280113

Ensuite, j'ai pris un itinéraire par le luxembourg, que je m'étais préparé depuis google map... grave erreur... contrairement aux cartes routières, les itinéraires "bucoliques" ou touristiques ne sont pas matérialisés. Je me suis retrouvée sur des routes sans intérêt aucun, à traverser des villages parfois sinistres... ou des zones industrielles moches et inhospitalières.

Une petite curiosité cependant... au hasard des villages traversés... un endroit où il doit faire si froid l'hiver, qu'on tricote des chaussettes aux arbres !!

P5280114 P5280115 P5280116

Une dernière pause une fois arrivée en France, aux environs de Audun le Tiche, pour me restaurer brièvement, avant d'attaquer la dernière portion de mon itinéraire. Pour ce qui est du repas... on fait sobre, léger, et rapide !!

P5280118

Cette partie de la route, entre Audun le Tiche et Briey, n'est pas des plus jolies... Bref, plus de photos et rien à dire !!! La prochaine fois, j'utiliserai viamichelin ou autre pour avoir la même visualisation que sur une carte papier et pouvoir repérer les petites routes bordées de vert !!

Voilà, ce petit week end est terminé. 800 kms parcourus, sous un ciel bleu et un soleil parfois trop présent... mais bon, on ne va pas se plaindre !! j'ai bien cru trouver l'orage aux alentours du Luxembourg, mais si j'ai essuyé quelques mini gouttes, je n'ai pas vraiment été mouillée !!

Me voilà arrivée... les habitués reconnaitront la route !

P5280120

P5280121

803 kms... de plaisir, de soleil, de magnifiques paysages, avec en mémoire les
mêmes routes partagées avec la joyeuse bande il y a deux semaines !!

L'album Picasa avec la série de photos complète, est par là !!

 

____________________________

 

___________________________________________________