Pour agrandir les photos... cliquez dessus !!

Octobre…

L’automne… la fin des beaux jours, le retour difficile des vacances, les journées plus courtes, le temps souvent maussade…, le froid et ses offensives aussi soudaines que violentes, une période de l’année propice au repli chez soi… sur soi parfois… en attendant le printemps et les premiers beaux jours pour pouvoir, enfin, ressortir la moto…

Octobre… ce n’est pas une période spécialement attendue par le motard des régions du Nord… !!!!

Seulement voilà…

Octobre… c’est aussi « l’Avesnois »…

Et là, Octobre prend une toute autre saveur… parce que l’Avesnois, on l’attend, on l’espère, on le rêve…

L’Avesnois, c’est « LA » balade à Pierrot… et c’est trois jours et deux nuits avec les amis, au fin fond d’un petit coin de nature, en pleine forêt… Une rapide description des lieux, pour ceux qui ne connaissent pas…

Imaginez… un grand bâtiment, de forme arrondie, au revêtement à dominante bois, au cœur de la verdure et au bord d’un grand lac…

 

laheronniere

 

Le matin, vous ouvrez la fenêtre de la chambre sur un paysage doux, calme, immobile… un ces paysages qui vous ramènent doucement à la vie, après une nuit souvent trop courte…

Là… le calme est soudain rompu par le cri des canards et autre foulques qui vous saluent gaiement… salut pas toujours bien accueilli d’ailleurs, par ceux chez qui les effluves des consommations nocturnes laissent comme un fond de mal de tête au réveil….

Vous posez alors vos yeux sur la surface de l’eau, qui à cette période de l’année, est souvent recouverte d’un épais brouillard… mais non… rassurez vous… le brouillard que vous voyez enveloppe bien le lac… et pas « que » votre cerveau (même si, je confirme… il est certainement bien embrumé lui aussi) !!!!

Mais avant d’en venir aux réveils difficiles des hôtes de ces lieux… commençons, par le commencement...

L’Avesnois 2012 n’est pas n’importe lequel… Je ne sais plus quelle en est la version… 6ème, 10ème ou plus… peu importe, les participants sont de plus en plus nombreux, et ceux des premiers jours sont souvent encore là…

Et pourtant, ce millésime là… a bien failli ne pas voir le jour. Remis en question en 2011 suite aux  tristes  circonstances que les participants connaissent,  notre Pierrot avait pourtant pris la courageuse décision de lancer l’édition 2012… en souvenir de… peut être… ou alors comme une revanche !

Seulement quand le sort s’en mêle, il s’en mêle parfois d’une bien drôle de façon. Voilà des années que notre bon Pierrot parcourt sa région, de juin à septembre, à la recherche des restos qui nous accueilleront les midis, au cours des balades dont il a toujours concocté les itinéraires en sillonnant les routes du coin avec sa « petite moto »…

Et voilà qu’une chute à moto fin aout vient à nouveau tout compromettre… Mais bien sur, il ne viendrait à l’idée de personne, au sein de nos deux forums, de « laisser tomber » Pierrot. Nos amis belges, ont donc repris le flambeau pour une partie de l’organisation, et pas la moindre !!  Si le domaine de la Heronnière est maintenant notre lieu de « résidence » officielle, il restait à prévoir les itinéraires et trouver les restos du midi…

Ils se sont donc mobilisés pour nous concocter des itinéraires dignes d’eux (les participants aux Ardenailles verront très bien ce que je veux dire !!!), en faire les recos afin que tout soit prévu pour le bien être de chacun (les filles ont appréciés les arrêts où elles ont pu aller « à la toilette » !!!), et nous dégotter un resto extra pour le samedi midi, celui du dimanche de l’an dernier ayant été « renouvelé »  !

En plus de ces aspects pratiques… le modus operandi reste le même pour, cette fois encore, un Avesnois réussi. Une arrivée le vendredi soir pour la plupart des participants, une balade sur la journée du samedi avec resto le midi, et une balade le dimanche matin avec un dernier resto avant de se quitter… en rêvant déjà à la prochaine édition.

Voilà pour les grandes lignes…

Venons en maintenant à l’Avesnois 2012 tel que je l’ai vécu…

Vendredi 19 octobre, 5h30

Est-ce la proximité du départ, l’excitation à l’idée de revoir tout le monde, la joie de reprendre la moto pour la dernière sortie de l’année… mais je n’ai quasiment pas dormi de la nuit…

Daniel (Husky54) passe me prendre à 8h30, j’ai donc un peu de temps devant moi… mais plus question de dormir. Je vais donc en profiter pour prendre un solide petit déj, finaliser les bagages, et même aller faire un tour sur le forum avant le départ… et faire un petit coucou aux copains que je vais retrouver ce soir !!

Vers 8h20, je décide d’aller mettre mamy en route, histoire de ne pas partir sur les chapeaux de roues avec un moteur froid… La clé dans le contact… je tourne… RIEN !!!!!!!

Pas de voyant allumé, aucun signe de vie du démarreur… RIEN de RIEN… !!!!!!

Big panique… !!!

J’ai horreur d’être en retard, Dan arrive dans 5 minutes, et la moto ne veut pas partir…

Je suis rentrée de mon voyage il y a moins de trois semaines, elle tournait comme une horloge mais surtout a toujours démarré au quart de tour… j’avais fait les niveaux d’eau régulièrement… je n’ai rien laissé branché dessus… bref… c’est certainement la batterie qui est vide, mais là… je ne comprends pas !

Je file chercher mon chargeur, mais je l’ai à peine branché que Dan arrive…

Bien sur, on n’aura pas le temps, même en buvant 2 ou 3 cafés, de laisser au chargeur le temps de faire son effet… On décide donc de monter mamy en haut de la petite côte derrière chez moi et de la démarrer en descente… J’ai mal au dos… Daniel s’y colle donc tout seul… mais elle refuse de partir.

Une deuxième tentative (s’il n’était pas bien réveillé en arrivant, là… c’est fait !!!!).

Mais toujours rien…

Je vais chez ma sœur chercher des câbles… et branchés sur la 406 elle finit, bien que très récalcitrante…, par démarrer. Je charge le paquetâge, et on démarre. Incroyable, on avait dit 9h et malgré tout ça… on démarre à 9h !!

Ouf… ça m’aurait enquiquiné de contrarier le timing et l’iti préparé par Daniel. Mais bon si la batterie ne tient pas, il faudra peut être le modifier quand même pour en acheter une en route…

A suivre.

Nous roulons jusque Toul où nous faisons le plein… ça va être le test… nous avons parcouru un petit 25 kms… je coupe le moteur, je fais le plein, je remets le contact… RIEN !!!!!!!

Daniel doit donc décharger tous ses bagages pour lever la selle et accéder à sa batterie, à laquelle nous brancherons les câbles que nous avons pris soin d’emmener…

C’est reparti !!!

Une petite pause clope en route, à laisser tourner le moteur…

Puis une étape à Etain pour retrouver Didier (Freinfilet) et manger un morceau. Comme nous étions en avance, je laisse Dan attendre Didier au point de rendez vous prévu, et je file laver mamy vite fait, pour la faire belle… je ne l’ai pas lavée depuis mon retour de vacances et j’ai un peu honte…

Dan prend bien soin de me dire « ne coupe pas le moteur surtout »

Moi : « ben non bien sur, pour qui tu me prends !!! »

Hum…

J’arrive à la station de lavage, je débraye et freine lentement pour poser la moto sur la grille d’évacuation des eaux sâles, et là… je béquille… en première !!!!!!!!!!!!

Ben oui… je sais… je suis une « quiche », et Lorraine, bien sur !!!!!

Bref, la moto a calé !

Un petit coup de lavage... un petit coup de fil à Dan... éclaté de rire bien sur…

Quelques minutes après, il arrive… et nous attendons Didier qui nous rejoint sur place et propose de démarrer mamy sans les câbles… mais à la poussette !!!

Il s’installe au guidon et Dan pousse… (je n’ai même pas eu le réflexe de faire une photo…).Et ce sera comme ça toute la journée, à chaque arrêt !!!!! Loufy  les avait pourtant mis en garde, elle va user et abuser de vous… ben voilà… loufy me connait bien !!!!

Nous décidons de manger un morceau à Etain.

PA190483 PA190484

A l’heure du repas, j’appelle Pascal (Yosh) au secours… voir s’il peut me rapporter une batterie. J'ai sa messagerie et lui laisse un message. En même temps, Loufy nous appelle et Didier lui demande la même chose… Le magasin Louis n’est pas très loin de chez lui, il a un peu de temps… et il veut bien faire le trajet pour aller me dégotter de quoi passer un week-end sans enquiquiner tout le monde pour faire la poussette !!!!

Je rappelle Pascal qui avait déjà imaginé m’en rapporter une… pour le « libérer » de la corvée… et nous reprenons la route, non sans démarrer mamy à la poussette… ils ne le disent pas, mais je sens bien que Dan et Didier adorent ça !!!!

Rien que pour tout ça, à vous quatre... un grand merci !! La solidarité, motarde ou entre amis... n'est pas un vain mot !

Quelques heures plus tard, nous arrivons à Chimay où nous faisons le plein. Je passe sur l’erreur monumentale de conduite que j’ai fait et qui aurait pu me coûter cher… Je n’en suis pas fière et je m’excuse pour la frayeur causée à mes deux coéquipiers, qui au final, étaient sans doute des anges gardiens… et tout ça… à jeun !!

17h… traversée du petit village de Eppe Sauvage… On approche...

17h10… sortie de la forêt… un peu plus loin à gauche… un embranchement… on descend, on aperçoit le lac… et au loin, rangées en demi cercle le long du parking, les DL, GS, Tiger et autres SuperT, dont une manque à l’appel, pour cette année seulement !! Quelque chose me dit que l’an prochain, elle reprendra sa place !!

A la vue des motos, et de quelques uns qui discutent dehors… mon cœur se gonfle !! ça y est… on y est ! Bon sang que c’est bon de se retrouver…

Déchargement des bagages… graissage de chaine… une petite douche… et je retrouve Didier dehors pour l’opération «à coeur ouvert» de mamy.

Une véritable équipe d’intervention d’urgence se met en place.

Le transport d’organe est assuré par Loufy qui a mené sa délicate mission à terme et à temps…

La préparation de la « patiente » avant l’intervention est assurée par Didier, sous l’œil vigilant des élèves/assistants, Pat, Loufy et Lorenzo.

PA190487

Le greffon est sorti de son caisson de transport. Sous l’éclairage de l’assistante, Patricia, le chirurgien réalise avec effroi qu’il n’a pas l’ustensile indispensable pour accéder au logement de l’organe à remplacer. Impossible de sortir la pièce et le greffon attend. Le temps passe, la nuit tombe, bientôt il sera trop tard…

Mamy est en danger !!

PA190488

Didier est inquiet mais, en bon professionnel, ne le montre pas. Heureusement, un de ses éminents confrère va lui prêter main forte.. En effet, tout à coup, un « avion » entre sur le parking…une triple black… mais pas n’importe laquelle… c’est la « Yoshmachine »  et elle est…  « éblouissante » !!!!

PA190489

Alerté par l’équipe, le deuxième chirurgien de l’équipe, a bravé la nuit et rassure tout le monde… il a l’outil indispensable à la bonne marche des opérations…

Ouf…

Mais il commence à faire vraiment noir, et la pénombre met en péril la réussite de l'opération. Heureusement, le technicien responsable de l'éclairage,  nous fournit aussitôt des projecteurs sur roues, alimentés par un moteur puissant. L'opération peut reprendre dans de bonnes conditions.

PA190490

Dernière intervention avant échange des organes, le remplissage des alvéoles pour assurer un bon fonctionnement de l’ensemble… Opération délicate, accomplie de concert par les deux chirurgiens qui forment un duo formidable … C’est dans ces moments d’angoisse intense, où la vie ne tient qu’à un fil, que l’on comprend combien la cohésion d’une équipe médicale d’urgence, est importante.

Mamy est restée sous perfusion toute la nuit…

PA200555

et s’est réveillée fringante le lendemain matin, ravie de pouvoir reprendre sa route, pour de nombreux kilomètres… avec ses amis et sous l’œil vigilant de ses deux « médecins traitants »… !!

Merci les amis… Je sais l’effort que représente le fait de rater le début de l’apéro !!!!

En tout cas, grâce à vous tous, aucun problème de démarrage du week end… même si une « petite » main farceuse a essayé de me faire croire que mamy ne tournait plus… et ça à une bonne dizaine de reprises… dimanche matin !!!

Bon c’est pas tout ça… l’intervention terminée et mamy sous perf pour la nuit…  zou… au bar !!

C’est qu’il y a déjà du monde !!!!!  Arrivent les uns et les autres, au compte goutte…

Ah ce plaisir à voir un visage ami faire son apparition dans la pièce !! Je regarde rarement la liste des participants aux balades… ainsi, l’arrivée des uns et des autres, que l’on a toujours plaisir à revoir, est une surprise…

C'est l'heure d'aller se restaurer… nous sommes en effectif réduit ce soir, une partie des participants devant seulement arriver demain. Mais cela n'empêche pas... l'ambiance est déjà excellente... mais normal, la compagnie est bonne !!!

PA190508

PA190496 PA190498 PA190502  

PA190504 PA190503

PA190507

PA190510 PA190518 PA190520

PA190517

PA190521

PA190522

Il n'y a pas à dire... la moto est vecteur de ... rapprochements !!!

PA190511 PA190513

PA190514

Enfin bon... on voit quand même de drôles de choses dans ces sorties...

PA190524

Après le repas, suivent quelques dégustations d’usage…

PA200532 PA200534

PA200533

PA200535 PA200537

Soudain, nous remarquons l’absence de Pat et Marmiton… Ces filous seraient ils allés se coucher sans nous le dire…. ? Non mais ça ne va pas du tout !!!!!! Et la tradition alors ????? C’est que ma soirée « dans la chambre des belges », je n’ai pas du tout l’intention d’en être privée… !!! Nous voilà donc, Natacha, Téo, Pascal, et moi à débouler dans la « fameuse » chambre des belges.

Je n’en reviens pas… ILS DORMENT !!!!!!

PA200539 PA200538

Enfin… ils dormaient !!!!

Nat et Téo vont chercher quelques munitions, il en arrive aussi d’ailleurs, et il y en avait sur place… bref… de quoi passer un bon moment entre amis… et raisonnablement !!! si si… je vous assure !!!

Didier fait une « courte » apparition… courtement vêtu également… (j’ai des preuves… hé hé !!!) puis Loufy… et disparaissent aussi vite…

J’aurai vainement tenté de les déloger, mais j’ai trouvé porte close et j’ai eu  beau user d’arguments pourtant d’habitude convaincants (c’est à dire, boire un coup !!!) rien n’y a fait… Nous leur avons donc concocté une petite surprise pour le réveil…

PA200543 PA200546

Tout le monde descend « fumer une clope »… même ceux qui ne fument pas, mais on ne va pas lâcher Pat et Marmiton maintenant, ils seraient capables d’aller se recoucher… et ça… pas question !!!! Bref, la soirée se termine au bar, à déguster salé et sucré, le tout un peu arrosé… entre deux fous rires et deux sujets de discussion sérieux.. enfin, autant qu’on peut l’être à 4h du mat’… à l’Avesnois !!!

Quand je rentre me coucher, Pierrot dort déjà… mais plus pour longtemps !!! j’ai bien conscience de faire un peu de bruit… il se vengera la nuit prochaine en sciant du bois toute la nuit, mais je ne le sais pas encore !!!!!

Ces soirées là sont précieuses... on est juste là, ensemble, à partager de chouettes moments autour d'un verre, ou deux..., de quelques rondelles de saucisson. Ce sont de sacrés souvenirs, à chaque fois... et ça fait partie de ce que j'appelle "les petits cadeaux de la vie" !!

Samedi  20 octobre.

Je viens juste de m’endormir… quand j’entends une musique qui traverse les murs, assourdissante…

Non mais ça va pas ?!?!?! Qui est ce qui met cette mélodie débile à fond en plein milieu de la nuit ???

Il m’a fallu quelques secondes pour réaliser que c’était ... mon téléphone… et qu’il était 7h !!!!!!

L’HO-RREUR !!!!

Il faut se lever…

Le chef de groupe a dit « départ à 9h »…

Si je tiens compte de ma forme « olympique »… de laquelle va directement découler une efficacité très relative… deux heures ne seront pas de trop pour me laver, m’habiller, préparer mes affaires et descendre déjeuner…

Un bon petit déj plus tard… rendez vous dehors… Mamy est en forme, la greffe a pris, et elle a tenu. L’organisme semble l’avoir accepté et tout fonctionne. Super !! 

Départ à 9h… et des brouettes pour une balade légèrement humide dirons nous… Une petite pluie fine, pas très génante… et par intermittence. De plus, il fait doux, ce qui ne gâche rien.

Des routes… roulantes… des chemins… cheminants (bon ok ça ne veut rien dire !!!) pleins de boue, de trous, au milieu des champs et des bois… des petits villages sympathiques… et tout ça avec un groupe extra, de quoi vous concocter une première partie de journée excellente.

La petite pause aux Canaris fut fort appréciée, surtout pour ses jolies toilettes !!!

 

 

PA200556 PA200557 PA200559 PA200560

PA200561

PA200563

Pendant que nous nous désaltérons... Téo essaye de joindre Pascal... Mais où est-il donc passé ?? Bien entendu, des tas de choses nous viennent à l'esprit... mais étant le premier groupe, s'il y avait eu panne ou autre, nous aurions du les trouver sur la route... Téo finit par arriver à les joindre... ils sont déjà au resto !! Peut être en train de dresser le couvert, ou de découper l'agneau !!!

Après cette petite pause fort sympathique au Canari, nous reprenons les petites routes que nous affectionnons particulièrement pour leur propreté... ;-)))) pour arriver au resto, pile à l'heure !
Nous avons même le temps de retrouver avec joie tous ceux qui nous ont rejoint ce midi, et de papoter un peu, autour d'une clope ou d'un verre !

PA200564

Le restaurant des Tourelles, à Roisin.

PA200565 PA200566 PA200570

Les tablées, joyeuses... !!

PA200572 PA200573 PA200574

PA200575 PA200576 PA200577

PA200596

PA200580 PA200581 PA200582

PA200583 PA200584 PA200585

PA200579

PA200586 PA200587 PA200588

PA200592

Le cadre idyllique... la chair excellente, l'accueil très agréable et la compagnie, bien sur, de qualité, ont fait de ce repas du samedi midi, un pur régal ! Mais le temps passe et il nous faut repartir. Nos GO ont concocté un itinéraire fort sympathique mais nous permettant de rentrer assez tôt à la Heronnière, de façon à pouvoir profiter des lieux et de la soirée.

Nous arrivons donc en fin d'après midi, passons faire le plein pour ceux qui en ont besoin, et rangeons les motos jusqu'à demain pour la dernière balade... Je file prendre une bonne douche et prépare mes affaires afin d'être prête à partir demain matin... Je ne sais pas mais quelque chose me dit que la nuit va être courte... et que je serai bien contente de trouver mes bagages "ficelés" au réveil demain !!!! Et comme je sais très bien que si je descends rejoindre la fine équipe au bar maintenant, je ne remonterai pas... je préfère le faire de suite !! Et j'ai bien fait !

Il est passé 18h lorsque je descends au bar... déjà bien plein !! Normal, nous sommes plus nombreux ce soir... L'ambiance bat son plein !

PA200597 PA200606

PA200602 PA200609

PA200600 PA200601

PA200604 PA200612

PA200614 PA200617

PA200610 PA200618

Il est maintenant l'heure de passer à table, et aux choses "sérieuses" !!

Pour ceux qui lisent ce blog sans connaitre l'équipe de l'Avesnois, ni Pierrot... sachez que Pierrot est un motard... comment dire... "au long cours"... J'aime bien l'appeler le "roule toujours" !!! Un de ces motards  qui montent sur leur bécane, un matin, comme pour aller au pain, et qui peuvent faire jusque 1000 bornes et plus,  pour venir à la balade qu'organise un copain dans le sud, dans l'Ouest, à l'Est comme au centre... Il arrive, pose sa moto, boit un coup, mange un peu, rigole beaucoup... dépanne un ou deux petits trucs par ci par là pour les copains, et repart, tranquillement refaire ses 1000 bornes pour rentrer chez lui, à la nuit... heureux !

A la suite de son accident de l'été, il ne peut pas rouler pour l'instant (bien que si sa moto avait été en état, je ne donnerais pas ma main à couper en affirmant qu'il n'aurait pas été capable de nous faire la surprise de venir à moto !!!! Heureusement, oserais-je dire... elle ne roule pas pour l'instant !!)

Pierrot nous organise LA dernière balade de l'année, depuis... pfffouuuu... longtemps !! Et un peu par solidarité, beaucoup par amitié, nous lui avons fait un petit présent cette année, pour le "consoler" de ses mésaventures... C'est qu'un Pierrot, ça se console, messieurs dames !!!

Voici donc la remise du cadeau... un casque Neotec, un bon d'achat chez un accessoiriste moto, et plein d'amour de nous tous, sans oublier ceux qui n'étaient pas là, et qui ont participé.

Notre ami Pat lit un petit discours à Pierrot, qui écoute... religieusement !!

PA200629 PA200630

alors qu'un "Fifi-fantôme" se faufile derrière lui...

PA200627

PA200628

Déballage du cadeau

PA200632

PA200634

Découverte...

PA200635

Essai

PA200636 PA200637

Heureux not' Pierrot !!

PA200639

Il est ému notre pierrot, mais il n'est pas le seul !!

PA200643

Les festivités peuvent continuer... et ce soir, nous avions aussi un anniversaire à souhaiter !

PA200647 PA200649

PA200651

PA200652 PA200658

PA200660

 Il se fait tard pour le personnel du gîte, nous évacuons donc la salle à manger pour nous retrouver au "bar"... en petits groupes autour des tables bien pourvues en victuailles et autres boissons "locales"... de quoi continuer la soirée de manière fort sympathique.

PA200663

Peu à peu les groupes s'éclaircissent, pour ne laisser que quelques vaillants fêtards qui iront jusqu'au bout de la nuit !!!

PA210677 PA210670 PA210678

PA210683a PA210684

A 4h et demie, le chef donne le go pour aller se reposer... nous nous quittons donc pour quelques heures seulement, avant de nous retrouver au petit déj, et pour la dernière balade du week-end.

Dimanche 21 octobre.

Au secouuuuurs !!! Pourquoi s'est-on couché si tard ???  Mais qu'est ce qu'on a bien pu faire toute la nuit ??? Ah mais oui, je crois me rappeler... des théories sur les bottes de moto, un nouveau jeu "le lancé de bottes"..., passage en revue des expressions du JBT..., un démontage de porte, quelques cigarettes au bord du lac, même pour ceux qui ne fument pas..., et tellement de sujets de conversations plus importants les uns que les autres... mais dont nous n'avons aucun souvenir ce matin !!!!

Le petit déj avalé, il faut se préparer. Je me félicite d'avoir fait mes sacs hier au soir... ce serait un vrai calvaire ce matin !!! Un petit tour dans la salle à manger pour voir ceux qui "trainent" au chaud avant d'aller s'habiller... Mouais, ça ne m'a pas l'air bien réveillé tout ça !!!!

PA210693 PA210695

Je monte chercher toutes mes affaires et vais faire un tour dehors, dans l'espoir que la fraicheur matinale me réveille un peu... Tout le monde se prépare doucement... le dimanche matin, c'est toujours une ambiance un peu particulière... Tout le monde sort ses bagages, charge les motos, se dit un petit mot par ci par là... mais on sait déjà, on a compris que ça y est... plus qu'une petite balade, et nous nous quitterons jusqu'à la prochaine fois... mais la prochaine fois, pour nous... c'est encore loin !!! Avril ou mai...


J'aime pas... ces dimanches matin là...

PA210691 PA210692 PA210696

PA210688

PA210689 PA210690

Ca fait quand même tout bizarre de voir notre Pierrot se tenir droit devant la porte à nous regarder nous préparer... ou passer près des uns et des autres, d'un pas qui se veut... nonchalant... Il donne le change en faisant quelques blagues... comme celle, super originale... du coupe circuit... Et comme le meilleur comique est celui de répétition, j'y aurai droit au moins une petite dizaine de fois !!!!!!

A 9h et des brouettes, là aussi,  nous voilà en route. Le temps est au brouillard, les routes sont encore humides, mais le soleil est annoncé. Nous voilà partis avec nos groupes respectifs... nous n'avons roulés qu'une journée ensemble, mais sommes déjà en "phase"... Pour mon groupe et dans l'ordre de "roulage", Téo/Natacha, moi, Bertrand, Manu, et Daniel qui ferme. C'était un super chouette groupe... avec un super chouette ouvreur... et un super chouette fermeur (il ne s'est même pas perdu !!!)

Un peu plus d'une heure plus tard, nous nous arrêtons à Plomion ou nous visiterons une des église fortifiées de la Thierrache, et prendrons un verre au "bar-brocante" du village...

PA210706 PA210698 PA210710

Le temps est radieux... nous flânons dehors, à discuter... et à profiter du soleil.

PA210705 PA210716

PA210708 PA210711 PA210716

Un petit tour à l'intérieur du bar-broc... ça valait le coup d'oeil...

PA210699 PA210701 PA210702

Je ne me sens pas concernée !!

PA210700

Il est temps de reprendre la route jusqu'au resto du midi, où nous prendrons notre dernier repas...

PA210713 PA210714

En arrivant, la photo de groupe s'impose (merci Téo et Natacha d'y avoir pensé !!) Le moment avant le repas est le plus propice... après le repas, il y aura les adieux, les premiers départs... et plus le temps de réunir tout le monde pour une belle photo souvenir... Nous nous rendons donc vers les escaliers d'en face, lieu idéal pour une photo de groupe...

PA210719

Les motos ne sont pas bien loin... mais ce sera sans elles cette fois !!

PA210720

Quelques échantillons...

PA210721

PA210722

PA210723

et le groupe dans sa totalité

PA210731

Une gentille jeune femme s'est proposée pour nous prendre en photo... j'ai donc pu rejoindre le groupe et figurer sur le cliché... sympa !! Car le déclencheur automatique m'obligeait à poser l'appareil sur le seul support que j'avais trouvé, et bien loin des sujets...

J'ai été surprise d'ailleurs, de voir cette jeune femme faire des photos de notre groupe avec son appareil.. mais bon, une passionnée de moto... ou de motards, peut être  !!!!

Je comprendrai plus tard, lorsqu'elle arrive avec le gateau à la fin du repas... et sur le gateau... LA PHOTO !!

PA210737

Quelle délicate attention !! et là, c'est le raz de marrée... tout le monde y va de sa photo !!!

PA210735 PA210736

et le plus drôle, c'est que chacun peut se retrouver sur le gateau... Quelqu'un a même trouvé Natacha et Téo !!

PA210739

Et voilà... c'est fini... il nous faut nous dire au revoir... Nous avons tous un petit bout de route à faire, certains plus que d'autres, mais il fait beau, donc on flâne autant que l'on peut, pour remettre au plus tard possible le moment de la séparation. Je fais le tour de tout le groupe pour une distribution sincère de gros bisous... avant la prochaine !!

J'ai le coeur gros... Heureusement, je ne suis pas seule pour faire la route. C'est avec Dan et Didier que je vais redescendre vers ma Lorraine natale, et cette fois, ils n'auront pas à me démarrer mamy à chaque pause !!! Je suis sure qu'ils le regrettent !!!

C'était un Avesnois particulier qui a débordé sur les terres voisines, pour être, le temps d'une saison, une balade "franco-belge", avec  l'équipe du "forum à Pat" qui a oeuvré pour que cette Balade à Pierrot, sans Pierrot au guidon, soit quand même une réussite.

Sur la route du retour... une gigantesque toile d'araignée...
tend ses fils jusque devant mes yeux... et m'empêche de voir la route...
A moins que ce ne soit du brouillard dans les yeux...
à moins que...

PA210742

L'Avesnois 2012 fut un grand cru... lui qui a bien failli ne pas voir le jour !!

Merci à tous !

 

L'album photo complet est en cours de réalisation... patience... ;-)))

______________________________________